Plan du site
Menu Voyages
3 jours à Séville
Home, page d'accueil
Mars 2012
Diaporama

En pleine grisaille et froidure de décembre dernier, nous avons profité d'une belle promo pour nous offrir ce long Week-end ...
ce sera notre cadeau de Noël !

Cliquer sur une vignette pour l'agrandir

Nous avons patienté jusqu'au mois de mars ... Atterrissage à Séville à 10h, dépose des bagages à notre hôtel ... Et hop! nous commençons à visiter le centre historique de la ville.
Première halte dans une église ... à la décoration un peu chargée ! Même Isabelle semble minuscule sur la photo du centre
Déjeuner en terrasse chez "Robles" dans une petite ruelle du "centro" derrière la cathédrale

 

nous allons visiter la cathédrale de Séville aux dimensions gigantesques (23.500m2), la plus grande Cathédrale gothique du monde !
Chapelles
 
Mausolée de Christophe Colomb (sans puis avec flash)
 
Renaissance, Baroque toutes les époques ont laissé leur traces dans cet immense édifice
Isabelle l'acrobate ... et oui il faut être souple pour prendre de belles photos ;-)
Quelques petits détails ....

 

De la cour des orangers on aperçoit la "Giralda" le minaret de la mosquée construit en 1184 devenue Cathédrale en 1248

Une fois en haut du minaret une vue à 360° sur Séville

Les petits carrés bleus sont les piscines des hôtels du centre !

Les terrasses sont souvent peintes de rouge ... d'où la couleur de la page

Vue du minaret (la Giralda) : la cathédrale et la cour des Orangers
Dans la Giralda, on monte par des plans inclinés qui permettaient
de monter à cheval
Dallage et système d'irrigation dans la cour des orangers

 

Isabelle le nez en l'air à la recherche de l'angle qui fera la meilleure photo

 

Ancienne boulangerie dans le quartier de Santa Cruz
Tapas minimalistas : chorizo et biscuits secs, nous laisserons les biscuits...trop secs !
Ambiance de fin de soirée ... il est 22h00, on va rentrer se coucher après cette première journée bien remplie !

 

Nous décidons d'ignorer les courbatures suites à la journée de marche et visites de la veille et repartons à pied vers le Parc Maria Louisa qui accueilli les pavillons de l'exposition Ibéro-Américaine de 1929.

 

Place d'Espagne, joyau de l'exposition, hémicycle de 200 mètres de diamètre, est la construction la plus coûteuse de l'Exposition

On trouve des décors en céramique peinte (azulejos) représentant les provinces d'Espagne.
Chaque province a sa carte, le blason de sa capitale et des mosaïques racontant des points de leur histoire.
On peut faire un tour en barque, pour admirer à la rame cette immense place

 

Quelques détails de l'intérieur .... Gigantesque
 

Le ciel se couvre de nouveau ... nous repartons vers le quartier de Los Remedios sur l'autre rive du Guadalquivir.

Quartier très vivant, beaucoup moins touristique et certainement agréable à vivre

Isabelle trouve un restaurant absolument délicieux et original - On vous recommande le "Taberna Macuro" , Rosario Vega au n°10

Après une mega sieste à l'hôtel nous retournons dans le centre en faisant une petite halte au musée de las Bellas Artes, gratuit pour les français - Nous sommes plus charmées par le bâtiment que par les oeuvres exposées ....
mais cela nous a rapproché du quartier branché del Arenal, très très vivant toute la nuit!

 

 

Cette dernière journée sera sous le signe de la couleur !!! Nous buvons un jus d'orange pressé dans un parc rempli d'arbres magnifiques

 

Charlotte ravie de sa visite des arènes !

 

Le rouge, le jaune, la pierre ... les couleurs sont incroyables !

Même sans être adepte de la Corrida, on ressent une émotion assis sur les bancs de pierre

 

La chapelle ou les toreros font leurs prières avant la corrida
Toujours le rouge et le jaune

 

 

L'écurie avec les stalles des chevaux

 

Visite de l'alcazar avec un guide, indispensable dans cet immense palais commencé en 913 où s'y mêlent tout les styles et événement importants de l'Espagne Andalouse

Un des trois palais est fermé ... La famille royale y organise une réception officielle

Patio du 12ème siecle de style arabe (almohade)
 
---- Arcs en fer a cheval dans le salon des ambassadeurs

 

on admire les jardins et fontaines depuis la galerie
Des paons en liberté dans le jardin, tic tac l'heure tourne, nous devons quitter cet endroit magique...

 

On se rafraîchit en attendant notre avion à l'aéroport, nous fixons la température extérieure avec nostalgie, à Paris il fait froid

 

En résumé :
Eglises et Cathédrale
Les visites
Les rues, l'ambiance
   
   

 

plan
Home
Voyages