Dimanche 6 juin 2004 : baptême de l'air en Montgolfière

Plan du site
Retour à la page d'accueil
Diaporama

Cliquer sur une vignette pour l'agrandir

Ce que vous ne verrez pas sur les photos :

- un réveil matinal (4h00), avec petit dej' en accéléré, une douche qui tente (en vain) de réveiller

- un départ aux premières lueurs du jours (5h00) en voiture. La moto n'était pas très indiquée vu notre état et la fraîche température de l'aube

 

Nous avons rendez-vous à 6h30 à Maintenon (à 1h30 de route du Pré Saint Gervais)

 

nous participons à la mise en route de la montgolfière : gonflage du ballon à l'air ambiant, aidé d'un ventilo

 

Les premiers arrivés sont déjà partis (ballon rouge) et les dernier arrivés (ballon noir) commencent à gonfler

 

Le temps est magnifique, pas un seul nuage , température idéale

 

Un coup de chalumeau ... et en quelques secondes le ballon se dresse .

On se précipite sur la nacelle pour éviter que la montgolfière parte sans nous ... ce serait dommage !

 

Après une grande inspiration (pour masquer ma trouille) on s'élève tout doucement .... et c'est magique.

On dépasse la cime des arbres ... féerique !

 

Le "rouge" est déjà loin ...

sur votre droite, le château de Maintenon et son aqueduc

 

La campagne qui s'éveille ... et toujours une auréole autour de notre ombre. Le bon œil est avec nous ;-)

 

Plein Est : la brume

Plein Ouest : une lumière chaude ... et tout au loin le "noir" qui fait du radada sur les champs de blé

 

nous passons presque au dessus du ballon noir ...

Le rond noir au dessus du ballon s'appelle le parachute. Il permet de dégonfler rapidement le ballon pour une descente plus contrôlée.

 

A part le bruit du brûleur que notre pilote actionne de temps à autre, il n'y a pas un seul bruit : nous avançons à la même vitesse que le vent (12 à 18 km/h)

 

Comment se diriger ? ce matin là le vent du bas (ras de terre) nous pousse sur la gauche, le vent du haut (à une centaine de mètres) nous pousse sur la droite.

 

Nous tirons des bords en trois dimensions et avançons en zigzag

Il est bientôt temps de se poser ... là où le vent nous pousse .

Tous les champs sont cultivés, il va falloir trouver !

 

 

Ça y est, nous atterrissons sur une petite route de campagne, entre un champ de colza et un autre d'avoine.

 

Le ballon est maintenant vidé de son air, on le range dans son sac

 

Sur la gauche : notre pilote les mains dans le sac et son ami qui nous a suivi en voiture ... pour nous récupérer
Au milieu notre autre passager et ses parents venus l'accompagner ... depuis le sol ferme

 

Et voilà, tout est rangé , il est temps d'être baptisés ... au Champagne !

Une bouteille bien fraîche, des croissants, pains au chocolat et chouquettes nous font un deuxième petit déjeuner/apéro.

MERCI A TOUS CEUX QUI ONT PERMIS A CE REVE DE DEVENIR REALITE !

http://www.la-france-en-ballons.com/

 

Plan du site
Retour à la page d'accueil